HYDRO-QUéBEC RETIENT SEPT PROJETS éOLIENS POUR FOURNIR 1300 MW

MONTRÉAL — Hydro-Québec a retenu sept projets équivalents à 1300 mégawatts (MW) de puissance installée dans le cadre de deux appels d’offres lancés en décembre, a annoncé la société d’État, mercredi.

L’annonce survient tandis qu’Hydro-Québec anticipe que la demande québécoise augmentera de 25 térawattheures (TWh), ou 14 %, d’ici 2032. Cette progression devrait mener à la fin des surplus vers 2027. La livraison des sept projets retenus est prévue «au plus tard» pour le premier décembre 2026. 

Le coût moyen de fourniture prévu des sept projets est de 6,1¢/kWh. Ce coût n’inclut pas le transport et l’équilibrage.

Hydro-Québec devra signer les contrats avec les promoteurs en question. Ces ententes seront par la suite soumises à la Régie de l'énergie pour approbation. La réalisation des projets est conditionnelle à l’obtention de tous les permis requis pour la construction des travaux.

L’Alliance de l’énergie de l’Est a été retenue pour trois des sept projets, ce qui représente 800 MW de puissance. L’association regroupe 209 communautés et territoires, dont 16 municipalités régionales de comté (MRC), ainsi que la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk.

Le producteur d’énergie Innergex est retenu pour le projet Mesgi'g Ugju's'n 2 en Gaspésie d’une puissance de 102 MW. Cette «petite victoire» ne devrait pas avoir un grand impact pour les actionnaires de la société cotée en Bourse, croit l’analyste de Financière Banque Nationale, Rupert Merer, «mais elle démontre les avantages de l’expertise et des relations qu’entretient l’entreprise au Québec», selon lui. L’action perdait 30 cents, ou près de deux pour cent, à 14,80 $ à la clôture à la Bourse de Toronto. 

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

2023-03-15T19:40:15Z dg43tfdfdgfd